De jonggestorven Joris Vekemans (1590-1625) was een gefortuneerde Antwerpse zakenman. Op zes schilderijen liet hij zichzelf en zijn gezin portretteren. Vijf daarvan zijn in het museum te zien.

Joris Vekemans (1590-1625) mourut jeune. C’était un marchand fortuné d’Anvers. Il fit faire six portraits de lui et sa famille. Cinq d’entre eux se trouvent au musée.

 

Qui est qui ?

Il s’agit chaque fois de doubles portraits : Joris et sa femme Maria posent sur l’un d’eux. Maria survit quarante ans à son mari. Puis il y a les enfants : Frans à quatre ou cinq ans et sa sœur Elisabeth ou Cornelia. Jan est l’aîné. Jan pose avec la deuxième des filles, mais ce portrait ne figure pas dans la collection du musée. Les membres de la famille peints par deux prennent la même pose. Le fond de toile est identique et le peintre utilise une palette de couleurs comparable.

 

Portrait de fille

Examinez de plus près le portrait d’Elisabeth Vekemans ou de sa sœur Cornelia. Elle nous regarde dans les yeux, à la fois fière et timide. Elle doit avoir à peu près huit ans. Elle est représentée en pied et grandeur nature, ce qui exceptionnel pour un portrait d’enfant. L’arrière-plan révèle que cette œuvre est inachevée. La robe élégante de l’enfant est peinte avec nonchalance. Probablement parce que le commanditaire, Joris son père, meurt en 1625, alors que le peintre travaille encore sur ce portrait. Elisabeth meurt elle-même trois ans plus tard. Elle n’a que onze ans.

 

Cornelis de Vos

Cornelis de Vos n’était pas n’importe qui : il travailla notamment avec Rubens, mais était surtout un des portraitistes d’enfants les plus célèbres d’Anvers. De Vos était doyen de la corporation des artistes, la guilde Saint-Luc.

 

Spécifications

Cornelis de Vos (1584-1651)
Portraits de la famille Vekemans, vers 1625
Huile sur panneau, 123 x 86, 93 et 79 cm