Fritz en revanche est très vite fasciné par le peintre flamand et recherche activement des œuvres du mystérieux peintre flamand. Il achète une première gravure d’après Brueghel dès 1890, en possède au moins 22 trois ans plus tard. Sa plus grande découverte est encore à venir. En octobre 1894, Mayer van den Bergh fait l’acquisition de Margot La Folle dans une vente publique pour la modeste somme de 488 anciens francs belges. Une véritable affaire, car la même année, une œuvre de Rubens se vend 45.000 francs belges. Cinq ans plus tard, Mayer van den Bergh achète une deuxième toile de Brueghel : Douze proverbes sur assiettes.

Dans sa courte existence, Mayer van den Bergh va éveiller l’intérêt du public pour Brueghel et c’est grâce à son enthousiasme que le peintre flamand est étudié et estimé à sa juste valeur depuis plus d’un siècle. Le Musée Mayer van den Bergh est en Flandre l’endroit par excellence pour découvrir Brueghel puisqu’il possède deux toiles de sa main, quelques œuvres de ses fils, et témoigne en outre de la fascination de Fritz pour l’énigmatique peintre.

 

Informations pratiques

  • Du mardi au dimanche de 10 à 17 heures
  • Location: Musée Mayer van den Bergh