Meyndert Sonck, l’homme à gauche, était bourgmestre de la ville provinciale de Hoorn. Il est ici en compagnie de sa famille : son épouse Agatha van Neck, avec un éventail à la main, et leurs cinq enfants. Le plus jeune est dans les bras de sa nourrice à l’arrière-plan. Albert, le seul garçon de la fratrie, est naturellement aux côtés de son père. (Le couple eut ensuite un sixième enfant.)

 

Leurs plus beaux atours

Les peintres flamands et hollandais des années 1600, le Siècle d’Or, sont de plus en plus sollicités par la bonne bourgeoisie, notamment pour des portraits de famille. Les membres de la famille portent leurs plus beaux atours pour l’occasion : pour les enfants une vareuse en batiste et une jupe en dentelle.

 

Un garçon ?

Les enfants, garçons et filles, du 17e siècle portent de longues robes jusqu’à leurs 6 ou 7 ans. Nous savons qu’il s’agit d’un garçon, Albert donc, parce qu’il porte un chapeau à plumes, un col de forme carrée comme son père. Le médaillon qu’il arbore sur la poitrine est aussi un bijou exclusivement masculin.

 

Spécifications

Jan Albertsz. Rotius (1624-1666)
Portrait de Meyndert Sonck avec ses enfants et la nourrice, 1662
huile sur toile