L’homme de douleurs : tel est le nom de cette représentation de Jésus. Le Christ est ressuscité et montre en même temps ses souffrances au moment de sa mort. Il est parfois entouré d’anges éplorés. Comme ici. En bas à gauche : Jésus sur la Croix.

 

Déploration

Une scène aussi imprégnée d’émotion doit susciter la compassion chez ceux qui la contemplent. C’est pourquoi le Christ est au premier plan. Un petit panneau de ce genre était souvent placé dans un lieu de dévotion privé pour affermir la foi et partager Son affliction. Les anges éplorés donnent en quelque sorte l’exemple.

 

Sang

En bas à droite, le sang du Christ est recueilli dans un calice. Le calice utilisé par le prêtre pendant la messe contient le sang du Christ transformé en vin. Tout en haut de la toile, Dieu bénit son fils et une colombe prend son envol : le Saint-Esprit.

 

Spécifications

Jacob Cornelisz. van Oostsanen (1450/1470-1533)
L’homme de douleurs, vers 1510
Huile sur chêne, 28,9 x 20,3 cm